~ Nos missions ~

Nos missions en tant que « Service de Placement Familial » (SPF) sont les suivantes :

  • Organiser l’information, la sélection et le recrutement des candidats accueillants. Pour ce faire, le Service informe les candidats des implications de l’accueil familial et du respect de la place de chacun, évalue leur demande et les prépare à l’accueil familial.

  • Évaluer l’adéquation entre le projet de vie du jeune élaboré par ses parents et l’autorité mandante, et celui du parent d’accueil sélectionné.

  • Organiser l’hébergement par un parent d’accueil et assurer l’accompagnement et l’encadrement pédagogique et social du parent d’accueil, y compris dans les cas où la sélection de celui-ci n’a pas été opérée par le service.

  • Assurer la gestion administrative et financière des subventions journalières et des frais spéciaux.

  • Assurer l’accompagnement individualisé du jeune dans son projet de vie et son histoire.

  • Soutenir les parents dans l’exercice de leur parentalité et travailler au maintien des relations personnelles entre le jeune, ses parents, ses frères et sœurs, sauf si l’autorité mandante estime que cela n’est pas possible ou contraire à l’intérêt du jeune.

  • Préparer et accompagner le retour du jeune dans son milieu de vie d’origine, à l’issue de l’hébergement par un parent d’accueil, ou s’il échet, mettre en œuvre toute solution alternative rencontrant l’intérêt du jeune.

Par ailleurs, la particularité de notre service est la durée limitée de nos accueils (3 mois renouvelables deux fois).
Au fil des années, l’expérience et la réflexion menées autour des situations ont conduit le service à se spécialiser dans un travail d’évaluation.

En effet, les situations familiales qui nécessitent le placement d’un ou plusieurs enfants surviennent sur un fond de problématiques souvent très lourdes. Bien souvent au terme de l’accueil de courte durée, les problèmes restent présents même si la crise familiale connaît un répit momentané.

Une succession de placements à court terme pour l’enfant (en famille d’accueil ou en institution) risque de nuire à son développement et à sa stabilité affective.

Le temps du mandat du service de court terme peut dès lors être mis à profit pour mener un travail en profondeur avec les familles et proposer un projet à long terme pour l’enfant en tenant compte des possibilités de mobilisation et de changement des familles.

Les mandants reconnaissent et sollicitent de plus en plus les évaluations afin de choisir des orientations adéquates pour la suite de la vie de l’enfant.

Projet réalisé avec le soutien du Fonds Pauvreté, géré par la Fondation Roi Baudouin